Teach on Mars : entretien avec Sebastien Lesarte –CEO et Co-Founder de teach on mars

Teach on Mars : entretien avec Sebastien Lesarte –CEO et Co-Founder de teach on mars

Teach on Mars : Entretien avec Sebastien Lesarte –CEO et Co-Founder

 

A l’instar de tous les domaines, de l’alimentation au transport, de la médecine à la mode, la formation et l’apprentissage sont en train de connaître une transformation de fond en laissant s’inviter à “leurs cours” le digital et les nouvelles technologies.

Teach on Mars est aujourd’hui le leader du mobile Learning. Il s’agit d’une plateforme digitale qui permet à n’importe qui de pouvoir créer du contenu optimisé pour l’écran numéro 1 : le mobile.

Pour simplifier, il s’agit d’un “Power Point” ultra moderne avec des « glisser déposer », et des possibilités de créer du texte, des « templates » de quiz le tout optimisé sur le mobile.
Faisons un saut à Mars en compagnie de Sebastien Lesarte, CEO et co-fondateur pour découvrir l’envers du décors d’une startup qui connait le chemin vers Mars et surtout vers le succès.

 

D’où et comment vous est venue l’idée de créer cette plateforme ?

A la genèse de Teach on Mars il y a 5 ans, on avait observé comment les entreprises formaient les collaborateurs via le digital. Ils utilisaient donc ce que l’on appelait la première génération de formation digitale et de e-learning et on s’est rendu compte en ayant accès aux statistiques qu’il y avait un fort taux de désengagement des apprenants vis-à-vis de cette méthodologie.

Pourquoi ? tout simplement parce que le mobile s’est introduit dans nos vies et a changé nos comportements; notre manière de consommer, de voyager et de communiquer et il avait donc par conséquent forcément un impact sur notre façon de se former et d’apprendre.
On est arrivé à un épisode très important chez les entreprises : le monde change tellement vite que si ces dernières n’arrivent pas à proposer des briques de formations intuitives et tout de suite disponibles pour les collaborateurs, elles auront un sérieux problème d’employabilité.
Nous avons su répondre à temps à ce besoin et avons eu une croissance phénoménale : en 3 ans nous sommes passés de 8 à 62 martiens on a levé 10 millions d’euros récemment avec plus d’une centaine de grands comptes. Nous avons également développé un nouveau produit accessible pour les startups et petites structures qui ont toujours demandé un accès à cette solution.

Qu’est-ce qui différencie Teach on Mars des autres plateformes de formation disponibles en ligne ?

Une solution pensée pour le mobile

Après observation du marché nous avons eu deux réflexions :
Le web et le mobile sont deux univers différents avec des règles et contraintes à respecter et prendre en compte et ce depuis la conception jusqu’à la réalisation. On ne peut pas prendre quelque chose qui a été développée et pensée pour le web et la décliner telle qu’elle est sur le mobile et s’attendre à avoir une bonne expérience.

La plateforme a été déclinée en 3 versions
1-Android en langage natif
2- iOS natif
3- Web pour ceux qui souhaitent quand même accéder à la plateforme depuis leurs ordinateurs.

Une nouvelle approche pédagogique s’imposait.

Pour se former sur un ordinateur il fallait ouvrir la machine, chercher une connexion et consommer le contenu souvent en dehors du cadre et des horaires du travail. Avec le mobile on est capable d’emmener la formation sur la zone de performance au lieu de dissocier les lieux d’apprentissage et de pratique. Le mobile impose et permet aussi des formations opérationnelles avec des séquences plus courtes, ludiques, « gamifiées » pour donner envie de revenir sur l’appli. D’ailleurs des logiques d’animation des communautés ont été intégrées afin de permettre aux utilisateurs de créer un lien entre compagnons avec plus d’engagement et envie de nourrir l’appli avec des données et contenu.

Une équipe pluridisciplinaire avec des compétences complémentaires

Teach est l’ADN même de Teach on Mars. C’est pour cette raison que nous travaillons avec des Experts en pédagogie pour que ça ne soit pas uniquement un délire d’ingénieurs mais quelque chose de vraiment utile avec un vrai impact au niveau de la formation.
Nous avons une Équipe R&D composée d’ingénieurs développeurs à Sophia Antipolis.
Les clients nous ramènent aussi des inputs pour créer notre “roadmap” en accord avec les vrais besoins terrain et d’ailleurs les toutes premières appli crées étaient en B2C avec psychologie magasine, voiles et voilier, science et vie etc
On voulait récupérer des usages naturels et que l’on ne se rende même pas compte que l’on est en train de se former.

Comment arrivez-vous à tenir le cap entre la tentation de suivre le marché et la nécessité de standardiser et de respecter le roadmap?

C’est une question que toutes les startups sont en train de se poser car la tentation de suivre des idées et des opportunités qui se présentent à nous tous les jours est grande, et il est important de l’autre côté de rester en phase avec la vision du produit qui sert justement à nous orienter au fil du temps.
Pour ce faire, on a mis en place plusieurs systèmes de collaboration avec les clients:
Des Clubs d’utilisateurs dans lesquelles les clients viennent participer pour définir les vrais besoins de nouveaux cas d’usages et par la suite, c’est à nous de les traduire en fonctionnalités.
La solution contient un outil de feedback à travers lequel les clients peuvent remonter des retours visibles par les autres utilisateurs, chacun peut voter, commenter dessus et nourrir la plateforme.
Les levées de fonds nous ont aidé à créer des partenariats en R&D et IA surtout pour les algorithmes de prescription d’IA et de scrap it sur le web pour pouvoir créer presque automatiquement du contenu.
Les grands comptes : ils ont généralement leurs SI et ERP on crée une solution qui leur est complétement dédiée avec un chef de projet, customer sucess manager , une équipe de support, intégration , croisement des données et statistiques des apprenants avec les données CRM pour d’éventuelles corrélations entre les progressions (vente, etc).
Pour les startups et PME c’est “le modèle Netflix” où chacun dispose d’un univers de formations diffèrent et personnalisé selon ses préférences. Donc nous sommes toujours à la recherche du maintien de l’équilibre sain entre les deux approches.

Le recrutement, un autre challenge qui n’est pas des moindres, comment faites-vous pour attirer des Martiens avec les pieds sur terre?

On a la chance d’attirer les talents car nous travaillons sur une solution innovante avec un impact très visible sur les utilisateurs dans leur travail et même dans leur vie au quotidien.
De plus en créant Teach on Mars nous avons également crée une association qui s’appelle Teach & Nurse et qui mène des projets de formation pour le bien humanitaire. Nous avons misé sur des valeurs fédératrices qui font partie désormais de notre identité à l’origine d’un fort attachement à « notre marque ».

Et dans 5 ans ? l’International peut-être ?

L’international…on y est déjà et ce grâce à nos clients et c’est souvent de grands comptes présents en France séduits par notre méthodologie et qui souhaitent généraliser le processus sur l’ensemble des filiales. Je prends l’exemple de Clarins qui ont, chiffres à l’appui, constaté une augmentation significative de la productivité et des ventes chez les utilisateurs. Aujourd’hui “Teach on Mars” est utilisée dans 64 pays et disponible en 21 langues avec 3 bureaux: à Paris, Londres, et Milan.
Dans 5 ans nous souhaitons donc pouvoir s’internationaliser davantage, grandir et convaincre d’autres secteurs de notre philosophie d’apprentissage !

 

Après cet entretien passionnant, nous pouvons conclure qu’une startup qui réussit est:

Une startup qui répond à un besoin existant mais non encore identifié par les acteurs et qui sait apporter des éléments de réponses pertinents avant les autres.

Une startup qui a des croyances et des ambitions folles qu’elle s’efforce à réaliser tout en restant connectée à la réalité du marché.

Une startup qui capitalise sur les données clients et crée un produit qui émane des utilisateurs.

Une startup qui attire les talents et les compétences grâce à des valeurs fédératrices et authentiques.

Une startup qui s’invente encore et toujours en restant cohérente avec une vision bien définie.

Un grand Merci à Sebastien Lesarte pour le temps qu’il nous accordé pour découvrir l’envers du décor de cet univers martien et plein de succès pour la suite !

Recent Posts

Start typing and press Enter to search